Conférence Open Knowledge 2013

okcon-fr

La Conférence Open Knowledge 2013 (OKCon) aura lieu du 17 au 18 Septembre 2013 à Genève. Elle est co-organisée par l’Open Knowledge Foundation et l’association Opendata.ch sous le parrainage du conseiller fédéral Alain Berset.

La conférence OKCon est un évenement international de référence sur la thèmatique de l’ouverture des données (Open Data) et des connaissances libres (Open Knowledge) depuis 2005. Des intervenants internationalement connus tels que Tim Berners-Lee, inventeur du World Wide Web, Hans Rosling de Gapminder, Brewster Kahle de l’Internet Archive ou Ellen Miller de la Sunlight Foundation y ont pris part dans les précédentes éditions. L’année dernière la conférence a réuni près de 1000 participants provenant de 50 pays différents à Helsinki.

L’évènement OKCon de cette année, situé à Genève, siège des Nations Unies et de nombreuses organisations internationales, mettra l’accent sur la coordination et le renforcement des politiques publiques du monde entier pour soutenir un écosystème véritablement global et interconnecté des diverses initiatives Open Data.

Ces dernières années le mouvement Open Data a connu une montée en puissance extraordinaire en passant de quelques initiatives éparses à plusieurs centaines de projets gouvernementaux visant à ouvrir des masses impressionnantes de données dans des domaines aussi divers que la recherche, la culture et le développement. OKCon 2013 tentera de mieux comprendre non seulement l’essor géographique des initiatives OpenData, mais aussi leur extension à de nouveaux domaines.

OKCon 2013 mettra l’accent cette année sur les thématiques suivantes:

  • Comment élargir le mouvement Open Data? La question touche non seulement l’aspect géographique, mais surtout les thématiques et les domaines traités. Par exemple, si l’ouverture des données publiques devient un acquis pour la plupart des administrations nationales, les entreprises privées, elles, commencent à peine à s’y interesser. De même, si dans certains domaines de la recherche fondamentale tels que la génomique, l’ouverture des données va de soi, pour de  nombreux autres secteurs elle reste encore peu répandue.

  • Comment l’ouverture des données peut-elle être renforcée? Il s’agit bien entendu non seulement de démarrer l’ouverture des données dès aujourd’hui, mais aussi de soutenir cette initiative sur le long terme. Comment rendre possible la pleine intégration de cette démarche dans les processus et les politiques d’aujourd’hui et demain? Par exemple, bien que de nombreux gouvernements aient signé un accord pour l’ouverture des données publiques et annoncé des initiatives de type Open Data, on constate que, dans de nombreux cas, la quantité et la qualité de données effectivement ouvertes reste limitée.

  • Comment s’assurer que l’écosystème des divers acteurs de l’Open Data reste ouvert et connecté? Les avantages liés à l’ouverture des données peuvent voir leur potentiel fortement diminué si celles-ci restent cloisonnées dans des silos isolés — qu’ils soient juridiques, techniques ou sociaux. Dans un monde globalisé, les données ouvertes ne doivent pas s’arrêter aux frontières d’un pays ou aux limites d’une organisation. Au travers de normes communes et d’infrastructures interopérables, les données ouvertes doivent s’étendre d’un pays à l’autre, d’une institution à l’autre.

Tous les experts en données, developpeurs, scientifiques, designers, étudiants et acteurs politiques au niveau suisse, européen et international sont attendus à Genève pour cette nouvelle édition OKCon 2013.

Cet article a été publié dans Administration fédérale, Evènements, International, Open Gov Data. Bookmarker le permalien. Laisser un commentaire ou faire un trackback : URL de trackback.

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

*
*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>