Conférence OKCon: Genève devient pendant 2 jours la capitale mondiale de la transparence et du partage des connaissances

OKCon_250x250Du 16 au 18 septembre prochain, Genève accueillera l’ Open Knowledge Conference (OKCon), un rendez-vous  international dédié à la transparence et à l’ouverture des données publiques. La capitale onusienne sera ainsi pour quelques jours le point de ralliement de toute la communauté Open Data provenant de plus de 50 pays. Représentants des Nations Unies et des administrations publiques, militants du mouvement de l’ouverture des données publiques,  entrepreneurs, créateurs et journalistes tenteront de ré-inventer la transparence de demain. Développeurs, journalistes, designers,  diplomates et travailleurs de l’humanitaire confronteront leur idées sur le formidable potentiel lié à la réutilisation des données déjà disponibles. 

Ces dernières années la transparence est devenue, pour de nombreux gouvernements, une thématique majeure. De la Maison Blanche à Downing Street, du Brésil jusqu’à Berne, l’ouverture et le partage des connaissances prennent ainsi de plus en plus d’importance. Que ce soit sous la forme d’images, de textes, de données géographiques, scientifiques, administratives ou culturelles, la masse et la richesse des données publiques ne cessent de grandir. Au delà des objectifs de transparence, la réutilisation de ces données par des acteurs économiques privés donne naissance à de nouveaux services et devient ainsi une formidable source d’innovation.

Parrainée par le conseiller fédéral Alain Berset , l’OKCon donnera l’occasion à notre administration fédérale de se confronter aux acteurs internationaux de l’Open Data. C’est ainsi que les Archives Fédérales Suisses (AFS), l’Office Fédéral de Topographie (swisstopo), de Météorologie (MétéoSuisse) et de la Statistique (OFS) présenteront leur projet pilote de portail fédéral suisse Opendata  OGD@Confédération.

Sur le plan international de nombreux acteurs clefs tels l’UNICEF, l’UNESCO, l’UNITAR, le CERN ou la Banque Mondiale  seront également présents.

Au programme

Durant trois jours, conférences, ateliers et expositions traiteront des divers aspects liés à l’ouverture des données publiques, notamment à son expansion à de nouveaux secteurs. En effet, ces dernières années, au delà des données purement gouvernementales, les initiatives se multiplient et prennent de l’importance dans des domaines tels que la recherche, la culture ou le développement international.

Le premier volet des discussions concernera la réponse des gouvernements, de l’ONU et des organisations internationales au mouvement de l’ouverture des données publiques. Le deuxième abordera la question de la pérennisation de l’Open Data, alors que le troisième posera la question de savoir comment connecter les écosystèmes et portails de données afin qu’ils ne terminent pas en silos isolés. Le programme complet de la conférence se trouve à l’adresse suivante http://okcon.org/schedule/.

Intervenants principaux

EllenMiller
Ellen Miller est co-fondatrice de la Sunlight Foundation, organisation majeure  engagée dans la promotion de l’ouverture des données publiques du gouvernement américain. En savoir plus
JayNaidoo
Jay Naidoo est à la tête de la fondation Global Alliance for Improved Nutrition (GAIN), organisation engagée dans la lute contre la malnutrition. Il fut  également mintistre de la communication dans le cabinet de Nelson Mandela. En savoir plus.
BenjaminWiederkehr
Benjamin Wiederkehr dirige interactivethings.com, une agence zurichoise spécialisée dans la visualisation de données ayant acquis une réputation internationale. Ils ont notamment réalisés avec la ville de Genève le projet Villevivante.ch En savoir plus
AndreasKellerhalsAndreas Kellerhals est directeur des Archives Fédérales Suisses (AFS), organisation chapeautant la réalisation du projet pilote OGD@Confédération qui sera lancé durant la conférence  En savoir plus JillCousinsJill Cousins est la directrice de la fondation Europeana et du portail de recherche Europeana.eu. Elle l’intervenante principale de la session “Building a Cultural Commons”. En savoir plus ChrisVeinChris Vein est CIO de la Banque Mondiale et responsable des nombreuses initiatives Opendata lancées de par le monde par cette dernière. En savoir plus

Vous trouverez plus d’informations sur les intervenants à cette adresse: http://okcon.org/main-speakers

Interviews

Le Conseiller fédéral Alain Berset patron de la manifestation:

« L’évolution vers une société de l’information ouvre aux citoyens des horizons insoupçonnés. Mais cela implique une responsabilité accrue : l’approche Open Government Data telle qu’elle a été définie est à la fois une réponse à la revendication d’émancipation intellectuelle formulée par les philosophes des Lumières et une contribution à l’une des missions premières de l’État, à savoir exploiter les infrastructures dans l’intérêt de l’ensemble des citoyens. Dans le cadre de la société de l’information, la solution est une infrastructure fondée sur les connaissances. Nous n’en sommes qu’aux prémisses de cette évolution, dont on ne peut sous-estimer l’importance pour notre société et que nous devons soutenir en travaillant main dans la main. Avec OGD@Confédération par exemple, un projet pilote qui sera lancé dans le cadre de cette conférence. »

Texte complet sur admin.ch.

Hannes Gassert, co-fondateur d’Opendata.ch :

« Avec cette conférence l’Open Data s’enracine plus solidement en Suisse, et ceci à peine deux ans après le début de notre mouvement: non seulement notre pays accueille l’événement mondial le plus important dans ce domaine, mais de plus nous célébrons le lancement du portail national ODG@Confédération. Le sujet s’établit progressivement dans l’agenda politique et va continuer à beaucoup nous occuper. Nous sommes convaincus que l’ouverture des données publiques permet plus de transparence, favorise le débat et la participation citoyenne toute en stimulant l’innovation, donnant un nouvel élan à notre démocratie directe. »

Rufus Pollock, fondateur de l’Open Knowledge Foundation:

« Nous constatons avec plaisir que beaucoup de pays ont entamé un processus d’ouverture de leurs données publiques, que ce soit dans le cadre du G8, du partenariat pour un Gouvernement Ouvert (Open Government Partnership) ou dans le cadre d’initiatives nationales et locales. Le fait que des décideurs du monde entier se réunissent maintenant à Genève est un pas important vers un consensus pour l’accès libre aux données, qui doit maintenant s’intensifier à tous les niveaux. L’Open Knowledge Conference 2013 est une sorte de « Nations Unies de l’Ouverture ». Nous aimerions d’ailleurs que les Nations Unies prennent un rôle majeur dans l’ouverture des données publiques et dans la mise en oeuvre à l’échelle mondiale d’une réelle transparence. »

Atelier make.opendata.ch sur le thème de la loi et de la justice

mobility-hackdays_interoperabilityEn plus des séances plénières et des divers ateliers pratiques, développeurs, designers, journalistes, juristes, avocats et citoyens porteurs d’idées se rencontreront pour un nouvel atelier make.opendata.ch : durant cette cinquième édition les participants tenteront d’explorer l’interface complexe et multiple entre droit, justice et informatique en imaginant de nouvelles applications permettant un accès et une compréhension facilités des textes de loi. Pour plus d’information consultez l’adresse  make.opendata.ch/legal.

Informations pratiques

Contact

Pour plus d’information ou demandes d’interview veuillez consulter http://okcon.org/press ou vous adresser à press@okcon.org. Hannes Gassert (membre du comité de l’organisateur Opendata.ch) se tient à votre disposition pour toutes demandes d’informations: +41 78 663 11 09 ou hannes.gassert@opendata.ch.

Date et Lieu

La conférence OKCon 2013 aura lieu du 16 au 18 septembre 2013 à Genève dans le Centre Internationale de Conférences CICG.

Organisateurs

La conférence est co-organisée par l’association Opendata.ch et l’Open Knowledge Foundation en collaboration avec l’Administration Fédérale et la conférence Lift.

L’association Opendata.ch, hôte de la manifestation, représente de manière officielle l’Open Knowledge Fondation en Suisse. Elle s’engage depuis 2011 à faire de l’ouverture des données publiques en Suisse une réalité. D’une part elle aide le politique à faire avancer la cause de l’Opendata par le biais de motions et interventions parlementaires. Elle organise également une fois par année une conférence nationale réunissant tous les acteurs clefs de l’Opendata (2011, 2012) , ainsi que divers ateliers pratiques où, sans attendre l’ouverture officielle des données, développeurs, journalistes, designers et citoyens se confrontent directement aux données déjà existantes et tentent d’imaginer de nouvelles applications.

Cet article a été publié dans Evènements, International, Open Gov Data, Presse. Bookmarker le permalien. Laisser un commentaire ou faire un trackback : URL de trackback.

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

*
*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>