La capitale fédérale teste le desktop Linux: le législatif de la Ville de Berne veut une stratégie d’indépendance à l’égard de Microsoft

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU SWISS OPEN SYSTEMS USER GROUP /CH/OPEN

Berne, le 13 novembre 2015

Lors de la séance d’hier du parlement de la Ville de Berne, des représentants du Conseil et de la Municipalité ont dénoncé, dans un débat d’environ une heure, la scandaleuse dépendance à l’égard de Microsoft. L’ensemble des groupes politiques GFL/EVP, PBD/PDC, PS, GB/JA, PLR et PVL, par 53 voix contre 11, ont chargé la Municipalité d’élaborer une stratégie d’indépendance vis-à-vis des produits Microsoft.

Lors de sa séance d’hier, le Conseil communal devait en principe approuver le crédit pour le renouvellement des licences Microsoft pour les six prochaines années. Mais le parlement de la Ville l’a refusé pour ne valider qu’un budget de 2,4 millions de francs pour les trois prochaines années. Par la suite, l’informatique de la Ville devra publier des appels d’offres pour des solutions couvrant les fonctionnalités des actuels produits Microsoft et sans désigner de marques, en sorte que des alternatives open source comme Linux ou LibreOffice puissent entrer en ligne de compte.

Pour permettre d’atteindre cet ambitieux objectif, le parlement de la Ville de Berne a décidé, avec une claire majorité de 53 voix contre 11 (et 3 abstentions), de charger la Municipalité d’élaborer une stratégie d’indépendance à l’égard de Microsoft. Le Conseil a adopté les modifications suivantes au coûteux projet CLIMB (Client-Migration Bern) devisé à 6,1 millions de francs:

La Municipalité est chargée de présenter au Conseil communal, d’ici fin 2017, une stratégie détaillée permettant de s’affranchir des dépendances à l’égard de produits Microsoft et Citrix. CLIMB sera fondé sur cette stratégie et visera une réduction des dépendances actuelles. Cette stratégie d’indépendance se basera sur des projets pilotes, les tests de solutions alternatives, le découplement de solutions métiers, des adaptations technologiques et la formation continue. Dans ce but, la Municipalité présentera au Conseil communal, d’ici fin février 2016, une demande de crédit d’étude appropriée.

Les contrats de licence pour les produits Microsoft qui arriveront à échéance à fin 2018 ne devront pas être reconduits automatiquement, mais feront au contraire, courant 2019, l’objet d’appels d’offres ouverts et sans mention d’une marque.

En ce qui concerne les appels d’offres en suspend dans le cadre du projet CLIMB pour le hardware, ils devront porter sur des appareils pouvant tout aussi bien fonctionner sans les produits Microsoft ou autres solutions propriétaires.

Fondamentalement, les nouvelles applications métiers devront, dès à présent, ne plus dépendre d’une plate-forme ou d’une autre (par exemple, des applications web), en sorte qu’elles puissent aussi fonctionner sans les produits de Microsoft et d’autres éditeurs propriétaires.

La Commission des finances, de la sécurité et de l’environnement (FSU) recevra annuellement un rapport sur les progrès de la mise en œuvre de cette stratégie d’indépendance à l’égard des produits propriétaires et les autres projets (applications métiers, etc.) qui leur sont liés.

Le Swiss Open Systems User Group /ch/open salue la démarche du Conseil communal de la Ville de Berne et il est prêt à appuyer activement l’informatique de la Ville dans l’élaboration d’une stratégie d’indépendance vis-à-vis de Microsoft. Les récentes publications de /ch/open sur l’Open Source Virtual Desktop Infrastructure VDI ou du groupe de travail OSS de la CSI/SIK sur les appels d’offres de logiciels open source (en DE, FR et EN), tout comme le répertoire des fournisseurs et références OSS Directory constituent déjà des aides précieuses pour l’adoption de solutions open source.

Cet article a été publié dans Microsoft. Bookmarker le permalien. Laisser un commentaire ou faire un trackback : URL de trackback.

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

*
*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>